Ilha Grande (15 et 16 juin 2013)

Il est temps de laisser la foule et l’ambiance de Rio pour trouver le calme et la nature d’Ilha Grande. Après avoir récupérer nos affaires éparpillées dans la chambre (quelques […]

DSC00213

Il est temps de laisser la foule et l’ambiance de Rio pour trouver le calme et la nature d’Ilha Grande.

Après avoir récupérer nos affaires éparpillées dans la chambre (quelques progrès sont à faire sur ce point, c’est pas gagné…), nous nous dirigeons vers la gare centrale des bus. Cette dernière est assez imposante et nous finissons par trouver le bon comptoir après une visite intégrale du site! Nous sommes une fois de plus impeccables niveau timing, le prochain bus pour Conceiçao de Jacarei part dans 15mn, arrivée prévue en 2h. Agréablement surpris par le confort du bus, Vincent s’endort dès les premiers kilomètres et lorsqu’il se réveille c’est Jess qui vient tout juste de tomber dans les bras de Morphée. Les paysages durant le trajet sont montagneux et luxuriant, le nom « Costa verde » va à ravir à la région. Arrivés à Conceiçao, il suffit de faire quelques mètres vers la mer pour trouver des agences pour acheter les billets pour la traversée vers  Ilha Grande. Nous attendons donc le prochain bateau pour sur le quai en profitant du paysage.

 

La traversée dure 45 mn et ensuite nous trouvons facilement la Pousada Guapuruvu qui se trouve nichée dans un écrin de verdure avec une petite rivière juste à côté. Notre 2ème « chez nous » nous convient bien! De plus notre hôtesse, dame d’une soixantaine d’années est charmante.

 

Ilha Grande est une ile tropicale faite de plusieurs montagnes luxuriantes, plongeant dans l’océan. Un seul village est réellement habité Abraao et aucune voiture ne circule sur ces chemins de terre. Seuls quelques bus traversent l’ile mais sont réservés aux habitants.

Après un petit tour nocturne du village (comptez environ 10mn pour faire le tour…) on s’arrete boire un verre puis dîner au Djeco bar. On choisit de gouter une moqueca de peixe. Bon choix!  Les serveurs sont très accueillants, essayant de parler français ou nous racontant leur vie. Un d’eux nous a longuement expliqué qu’il souhaite entrer dans la légion étrangère afin de pouvoir ouvrir facilement une entreprise de sécurité ensuite…

Couchés tôt, très tôt même (21h) nous faisons gentiment le tour du cadrant pour être réveillé le lendemain avec le bruit de la rivière et le chant de quelques oiseaux indéterminés.. Forts de ces 12h de sommeil, nous sommes d’attaque pour la 1ère rando du voyage.

Le chemin pour se rendre à la plage de Dois Rios est facilement accessible et large, quoi que légèrement caillouteux. Le principe est simple : on monte en haut de la montagne (environ 700m), on descend, on se pose sur la plage, on remonte et on redescend en sens inverse….. Pour nous l’aller s’est fait en 2h et le retour en 2h15, entrecoupé d’une pause de plus d’1h sur la plage. Soyons honnêtes on a surtout passé le temps des montées à maudire toutes ces saletés de cigarettes fumées et ces cours de sport jamais faits.

Arrivés sur la plage quasi déserte, nous déjeunons de bananes et de brioches, émerveillés (surtout Jess) par les danses de petits crabes qui courent d’un trou à un autre.

De retour à la pousada, deux bières achetée en route sous le bras nous attaquons enfin le premier article du blog sur Rio!