Petit Robert du voyage – tome 1 Amérique du Sud

  Voyager  (en Amérique du Sud entre autre…) pour nous c’est quoi? Dans les termes tout n’est qu’une question de définition et la vie se défini parfois par un cumul […]

 

Voyager  (en Amérique du Sud entre autre…) pour nous c’est quoi? Dans les termes tout n’est qu’une question de définition et la vie se défini parfois par un cumul de petits détails. Voici quelques arrêts sur image du continent sud américain, donnant une vision un peu différente du voyage….

 

Alarme de voiture : gadget obligatoire à tout véhicule digne de ce nom. Elle se doit d’être musicale mais particulièrement volumineuse et stridente. Assez émotive elle réagit et hurle à la mort au passage d’un moustique ou d’une fourmi.

IMG_0777

 

Chauffeur : (synonyme – chauffard) Personne qui n’utilise sur son véhicule que le klaxon et l’accélérateur. Son idole étant Ayrton Senna, il ne distingue pas la route d’un circuit.

 

Chien : tel dieu, omniprésent, il est partout, tout le temps. Tel Jésus il « erre », mais lorsqu’il est apprivoisé il est choyé, habillé de chaines (à clous bien sur) et d’un pagne. Tel Marie il se reproduit très très très facilement. Il prône  le partage (en particulier des poubelles). Tel Adam il mord la vie à pleine dent (enfin surtout les pneus des voitures et des vélos….). Tel les moines / nonnes il se recueille beaucoup, ses lieux de méditation favoris étant les routes les plus fréquentées par les voitures.

DSCN0445

Voyager c’est bien on s’fait des copains!

 

Communiquer : acte pas toujours concluant ayant pour but de comprendre ou de se faire comprendre par une ou plusieurs personnes. Les premiers temps en terre andine pour les routards que nous sommes, le premier langage utilisé est le franglagnol (mélange de français, anglais et espagnol). Le langage des signes est également un vecteur de communication essentiel.

Le plus conseil : quand tu comprends rien, tu bouges la tête de haut en bas puis de gauche à droite, tu souris, tu agrémentes le tout de quelques sons tels que « ha », « hum hum » et ça passe..

 

Eau : H2O  sous sa forme liquide et dans tout ses états…

– eau chaude : eau de manière générale, de brulante à glacée voir les 2 en même temps (non, non ce n’est pas tiède c’est bien brulant et glacé en même temps….) La définition du « chaud » n’est pas la même pour tout le monde. Parfois il faut choisir son eau : avec de la pression et froide ou bien un vague filet d’eau chaud.

– eau potable : rarement connue dans ces pays, la bouteille « d’agua sin gas » devient ta meilleure amie.

– eau du ciel : attendue par les agriculteurs, détestée par les voyageurs, elle pourrit facilement un voyage.

 

Lama : p’tits pulls en devenir, ils sont présents partout en altitude. Hormis au Machu Picchu, ils sont un peu peureux, dommage parce que nous on aimerait bien leur faire des gros câlins.

DSC01027

 

Maison / appart : lieu plaisant dans lequel tu passes au moins une nuit. Afin de prendre possession des lieux au mieux, il est impératif de déverser l’ensemble du sac à dos dans tous les coins (et au milieu).

 

Patate : Auvergnats p’tits joueurs! Les pays andins, eux, ils mangent de la patate! Bon ok ils ont peut être pas trop le choix…. En tout cas, dame pomme de terre est l’aliment principal de leur cuisine, souvent accompagnée de riz ou de pâtes..

 

Plan : ami très proche, il quasiment tout le temps près de toi, dans ta poche. Il t’aide, t’oriente, te donne le chemin à suivre mais fait parfois des blagues. Attention : il peut être une source de conflits dans un couple.

DSCN0465

 

Prénom : notion obsolète pour le voyageur, il permettait autrefois aux hommes de se différencier et de communiquer plus aisément entre eux. Le routard n’a aucunement besoin de se présenter pour échanger. Il parle pendant des heures, fait un bout de voyage avec des gens dont il ne connaitra jamais le prénom.

 

Prix : concept un peu abstrait qui rime souvent avec négociation. Sautant de l’euro au dollars, au peso ou encore au boliviano, Einstein n’a qu’a bien se tenir, on a une calculette dans la tête nous!

 

Respirer : acte naturel nécessaire à la survie consistant à inspirer et expirer. Totalement dénigré par l’homme des plaines, il devient vite une obsession au delà de 4000m.

 

Sac a dos : objet avec lequel tu noues des liens quasiment amoureux. Tu l’aimes. Tu le détestes. Tu te bats souvent avec mais gagnes rarement. Petit plaisantin, il adore cacher des choses. Il est lourd, il est désordonné, il est sale, mais pour rien au monde tu ne voudrais qu’il te quitte.

DSCN0385

 

Sourire : mouvement des lèvres pas toujours instinctif. Pas très compliqué, bon pour la santé et pour le moral, il est gratuit et rend les gens plus beaux. Lorsqu’il est naturel, il est parfois le meilleur moyen de communication (si si j’ai testé, j’vous jure ça marche!). A donner et à recevoir sans modération.

DSCN2511

 

Temps :  durée mesurable qu’il est nécessaire d’arrêter de mesurer…Il est impératif de le prendre, »le temps »! D’arrêter de courir (de toute façon on aime pas ça..), de se poser un moment et observer, détailler, écouter, profiter de tout ce qui nous entoure. Erratum : en fait ça s’appelle VIVRE ça….

 

Water Clothet  : « lieu d’aisance » où il n’est pas toujours aisé d’y faire ce qu’on a à y faire. Généralement il refuse le papier toilette qu’il faut alors déposer dans la poubelle située juste à côté. La chasse d’eau étant un luxe, tu te transformes parfois en chasseur d’eau, armé de ton seau ou de ton écuelle!

Bonus WC : la gestion de la gastro dans une auberge ayant des toilettes communes…. Surhomme tu deviens et fierté tu n’as plus….