Coup de foudre à Valparaiso

  Un peu fatigués par le trajet entre la Serena et Valparaiso (25h de bus….), nous sommes accueillis par la pluie… Pas de problème, on va s’enfermer dans notre nouveau […]

 

Un peu fatigués par le trajet entre la Serena et Valparaiso (25h de bus….), nous sommes accueillis par la pluie… Pas de problème, on va s’enfermer dans notre nouveau « chez nous » qui cette fois-ci ressemble vraiment à chez nous! Un vieil immeuble au plafonds hauts, parquets, boiseries, aucun mur droit, le tout agrémenté par une déco moderne, on se croirai dans un appart sur le plateau à Clermont!

En plus d’être comme à la maison dans notre hôtel, il se trouve que Valparaiso est la première ville dans laquelle on pourrait se dire « tiens, on y vivrait bien »… (On se calme, on se calme, pas de déménagement prévu.. 😉 )

 

Cliquez sur les images

 

Idéalement située sur le Pacifique et à seulement 1h et demi de Santiago, la deuxième ville du pays est pleine de couleurs et de contrastes. Même sous la pluie on comprend vite pourquoi elle attire depuis des décennies tant d’artistes. Constituée de 42 cerros (collines) surplombant la baie, « Valpa » est un labyrinthe géant de rues abruptes et de minuscules escaliers entourés de maisons défraichies aux façades de tôles multicolores et aux jardins verdoyants. Nous sommes principalement restés dans le centre sur les cerros Conception, Alegre et Bellavista.

 

Cliquez sur les images

 

 

Et comme si elle n’avait pas assez de charme, on voit chaque soir des tagueurs prendre possession des façades. Nous avions adoré les murs de Buenos Aires…. Nous n’avions pas encore vu Valparaiso…  Du tag à la mosaïque, des murs aux lampadaires : le street art à outrance! Ils devraient faire payer l’accès à la ville….

 

Cliquez sur les images