Comment ne pas maigrir en Argentine

  Pour nos habitudes alimentaires, peu de changement et pourtant il faudrait vraiment suivre le slogan de François « le changement c’est maintenant ». Bouhhhhh, ils sont très très vilains ces laves-linges […]

 

Pour nos habitudes alimentaires, peu de changement et pourtant il faudrait vraiment suivre le slogan de François « le changement c’est maintenant ». Bouhhhhh, ils sont très très vilains ces laves-linges argentins ils font rétrécir les vêtements! Enfin, les pantalons surtout….. Que nenni! Nous continuerons à vous faire découvrir les saveurs argentines, puis boliviennes, puis péruviennes, puis….. Comme vous vous en doutez c’est uniquement par soucis de vous faire partager nos aventures, chers lecteurs!

 

 

The best of the beast : la viande de boeuf

Une véritable institution en Argentine! Les italiens ont leur expresso, les américains leur burger, les français leur baguette, içi c’est la viande!
Le boeuf argentin est très tendre, à priori cela vient de la « coupe » de la viande, ici impossible de savoir quel morceau correspond à nos standards bavette, onglet, filet et même le faux-filet sont introuvables… Car ici tout est fait pour l’Asado! Des morceaux à griller souvent façon ribs sont vendus dans chaque boucherie, et lorsque l’on demande un morceau à poêlé, on a 450g de viande super tendre (sûrement du filet) pour 45 Pesos (soit 5€).

L’Asado, c’est Le moment préféré des Argentins. Ils se réunissent, pour partager bien plus qu’un bout de viande. Les familles et amis se retrouvent autour de bière pour passer un bon moment tout simplement. Bref un barbeq réussit!

DSCN0695

 

 

Argentine ou Italie…

Héritage italien oblige, l’Italie est présente dans toutes les cartes de tous les restos en Argentine.

– la milanesa : escalope plutôt fine et large panée puis cuite dans une friteuse (bein oui il faut de l’huile), de poulet, veau ou boeuf. C’est « Le » steak-frites argentin! On la trouve partout! Elle est vendue préparée dans les boucheries et les marchés. Elle est parfois servie en sandwich ou avec un oeuf et recouverte de fromage.

Les restes d'une milanaise

Les restes d’une milanaise

 

– les pâtes et les pizzas. Beaucoup de raviolis ou gnocchis, la sauce est toujours commandée à part. La pizza a une pâte plus épaisse et spongieuse que chez nous.

Les Sandwichs

Leurs sandwichs ne sont pas de simple jambon/beurre ou thon/mayonnaise; ce sont de vrais plats qui peuvent faire 3 fois la taille d’un sandwich qu’on connait. Dedans bien sur des milanaises, des escalopes, des steak bref tout ce qui peut rentrer!

 

Spécialités

Les empanadas : La Spécialité de l’Argentine. C’est un chausson en forme de demi-lune fourré avec tout ce qui tient à l’intérieur. La pâte ressemble très vaguement à celle d’une tarte. On fourre ainsi de viande, champignons, jamon y queso, tomate et fromage, préparation maison (le mélange de tout)

Le Locro : soupe de haricots (blancs) et de maïs avec de la viande de porc (bas morceaux) et abats

Le Tamales : plat préparé dans une feuille de maïs, c’est un mélange d’oeufs et de maïs agrémentés de diverses choses (viande hachée dans notre cas)

 

 

Le Matambre: c’est un roulé ! Oui c’est court comme explication mais tout ce qu’on roule on l’appelle Matambre. On peut trouver des charcuteries roulées (façons terrines ou pâtés de têtes) pour nous le matambre de Pollo fut excellent à Buenos Aires. Il y a surtout des petits roulés de crêpes (sans trop de goût) avec des légumes, des oeufs,  des purées ou un peu de viande parfois. Nous l’avons gouté dans les bus, en entrée à chaque fois.

DSCN0404

le matambre c’est le coeur..

 

Les accompagnements avec l’apéro à Buenos Aires

Les restos servent la plus part du temps un petit quelque chose avant le repas : un énorme morceau de pain avec une coupelle le « queso » (fromage) entre la crème et la vache qui rit ou une coupelle de haricots blancs marinés à huile et poivrons (on croirait pas mais c’est très bon!)

Les Peñas

Dans les restaurants traditionnels, à spécialités ou touristiques, au moins une fois par semaine on a droit à une Peña! Un chanteur ou un groupe viennent pousser la chansonnette au milieu de la salle, plus ou moins adaptée à les recevoir. Les clients argentins adorent et posent alors leurs couverts pour chanter avec eux!

Le dulche de leche

Avis aux amateurs de douceur, le nutella n’a qu’a bien se tenir! Cette crème épaisse de caramel au lait est un délice. Les argentins en raffolent tellement qu’ils s’en servent pour accompagner tout ce qui est sucré. Le matin sur des tartines ou des crackers, le midi accompagnant d’un flan, pour le goûter caché au milieu de petits biscuits, en flacon, en dose individuelle, en pot! On en trouve partout!!!!
Pour la recette : une boite de lait concentré sucré, 12h au bain-marie et Hop du Dulce de Leche. Merci Sylvain!

Dessert à retenir même s’il n’a rien de typique : la panacotta au dulche de leche et coeur semi liquide de chocolat. A fondre….

Du dulche de leche au flan

Du dulche de leche au flan

 

Les Alfajores

LA sucrerie préférée de Jess. Ca ressemble au macaron, c’est la même structre, les mêmes couleurs, mais non c’est pas un macaron!  Le dulche de lèche (forçément) est entouré par deux sablés bien friables et bien sucrés.

 

Les Argentins et les glaces

C’est bien plus qu’une histoire d’amour, c’est du fanatisme! Partout et tout le temps! Les glaces sont vendues dans toutes les rues de tous les quartiers, et les argentins en mangent à 11h, à 15h, à 18h ou à 22h. Vive la crème glacée!

DSCN0899

 

Parlons un peu boissons maintenant…

 

Le Maté

Nous pensions que le maté se buvait au Pérou et Bolivie. Et bien non les brésiliens et les argentins en font également une énorme consommation quotidienne. D’ailleurs c’est ICI que le Maté se boit le plus. On croise les gens dans la rue avec leur thermos, leur petite « tasse » et paille métallique en main. Nous l’avons gouté avec Irma à San ignacio, c’est une infusion un peu forte, tout simplement.

DSCN0391

 

Le Maté froid et jus de citron

Surprenant! Oui c’est une sorte de thé glacé, mais lorsqu’on a vu Santiago (à San ignacio toujours) se préparer un litre de jus de citron nous ne comprenions pas quel était le but. Le jus de citron froid remplace l’eau pour un Maté bien déshydratant et rafraîchissant.

Les Bières

Bien évidement, les bières Argentines sont les meilleures… N’ayant pas pu toutes les goûter nous ne pourrons pas juger, mais la Quilmès est a plus répandue.

Le Vin

Les principaux vignobles produisant du vin en argentine sont Mendoza (60% de la production) San Juan et Salta. Nous avons pu  visiter la région de Salta et donc son vignoble le plus haut du monde… (2500 m).
Pour les rouges, les cèpages les plus représentés sont le Cabernet franc, le Tannat, la Syrah et le Merlot. Les blancs sont principalement fait avec du Chardonnay, du Chenin, du Sauvignon et du Torrontes.
Ils se boivent très bien!

 

Le Mojito Glacé

A Cordoba nous avons testé (surtout pour changer de la bière) un mojito. Mais celui-ci était très particulier: une sorte de margarita à la menthe séchée! Le mojito glacé est un peu dur à boire au début puis à force de le remuer ça passe bien.

Mojito Glaçé

Mojito Glaçé

 

« Buen probecho » (bon appétit bien sur….)

 

DSCN0675