San Ignacio (26 et 27 juin 2013)

  Les 2 jours à San Ignacio sont « paisibles ». Il n’y a pas grand chose à faire içi hormis visiter les ruines des anciennes missions jésuites et regarder les quelques […]

 

Les 2 jours à San Ignacio sont « paisibles ». Il n’y a pas grand chose à faire içi hormis visiter les ruines des anciennes missions jésuites et regarder les quelques habitants vaquer à leurs occupations.  Nous restons donc tranquilles, allant au rythme local. Irma, la tenancière de l’hôtel El Jesuita nous fait gouter le fameux maté, une infusion un peu plus goutue et forte que la tisane  française, et Santiago, le propose froid accompagné de jus de citron : les deux sont bien bons!

La bourgade est constituée de 3 larges rues goudronnées entourées de « rues » (si on peut les nommer ainsi..) en terre battue. La couleur rouge de la terre est encore bien prononcée. Attention aux jours pluvieux, difficile de ne pas être couvert de cette terre qui s’imprègne si facilement!