Premiers pas en Birmanie : Rangoon

  La première étape pour atteindre la Birmanie est un stop de quelques jours à Bangkok afin de faire nos visas. Le principe est plutôt simple si on veut le […]

 

La première étape pour atteindre la Birmanie est un stop de quelques jours à Bangkok afin de faire nos visas. Le principe est plutôt simple si on veut le visa rapidement on paye plus cher… Nous optons pour le choix : visa en 24h pour 1035 baths par personne. On dépose le dossier le matin entre 9h et 11h et on revient le chercher le lendemain après 15h30 accompagnés par une foule incroyable….

 

Parés du papier magique on s’envole le soir même pour Rangon. Pour être honnêtes on se demande un peu à quelle sauce on va être mangés…. Après un « rapprochement » entre les généraux au pouvoir et Aung San Suu Kyi (2010-2011), le pays s’est ouvert au tourisme très rapidement. Les choses changent à une vitesse hallucinante et le maître mot des voyageurs est de ne tenir aucune info de plus de 3 mois comme argent comptant. Les échos de divers blogs ayant voyagé en Birmanie les derniers mois sont mitigés. La grande question : est-ce que l’arrivée massive du tourisme a-t-elle ôté une partie de la magie birmane ? Notre opinion sur cette question dans les semaines à venir…

 

Rangoon, nommée maintenant Yangon, est souvent la première étape du voyage en terre birmane. L’ancienne capitale est une ville de caractère, vivante et surprenante. Les surprises commencent dans le taxi, directement en sortant de l’aéroport : le volant est à droite, la conduite aussi…..

 

Notre première journée est consacrée à une grande balade dans la ville. Le marché couvert nous laisse plutôt perplexe : à part les pierres précieuses on ne comprend pas trop en quoi il peut être vraiment intéressant… En plus pour sa première photo, Jess qui tout sourire demande poliment si elle peut photographier 3 légumes sur un stand, se fait littéralement hurler dessus…. Bon ok, pas de photo alors… La suite se passe beaucoup mieux à sillonner la ville et ses marchés de rue, la vie bouillonnante de ses trottoirs, ses temples…. Notre regard surpris se pose sur le visage des nombreuses femmes qui portent le thanaka, pâte jaunâtre appliquée de diverses manières sur la figure en guise de protection et d’ornement.

Face aux bâtiments officiels très bien entretenus, les immeubles d’habitation eux, sont en piteux états…

 

Cliquez sur les images

 

En fin de journée, direction l’éblouissante paya Shwedagon. Les lieux grouillent de fidèles, on comprend aisément que ce sanctuaire bouddhique est le plus vénéré du pays. La nuit tombée l’immense stupa doré est vraiment impressionnant !

 

Cliquez sur les images

 

Le lendemain, on embarque dans le « circul train » qui fait le tour de Rangoon et sa banlieue en 3h. Les premières impressions ne sont pas géniales…. Un monsieur, au demeurant très courtois, nous indique le wagon dans lequel on doit monter. Par « on » on entend les 7 ou 8 touristes présents sur le quai : tous « groupir » ! Puis il nous indique où nous assoir, c’est à dire pas très loin de lui et pas à côté des locaux évidement…. Pas très à l’aise, on se sent un peu surveillés… Petit à petit, ça va mieux, le wagon se rempli… Une enseignante et ses élèves se placent à nos côtés puis une jeune famille. Au final, le trajet n’est pas désagréable et permet de découvrir (de plus ou moins loin) l’agglomération et le quotidien de ses habitants.

 

 Cliquez sur les images