Kangaroo Island

    Nos premiers pas en Australie sont à Adélaide (article à suivre). Nous avions 3 jours devant nous avant de récupérer le camper-van et nous voulions absolument mettre les […]

 

 

Nos premiers pas en Australie sont à Adélaide (article à suivre). Nous avions 3 jours devant nous avant de récupérer le camper-van et nous voulions absolument mettre les pieds à Kangaroo Island. Louer une voiture pour 2 jours auquel s’ajoutait le prix du ferry, du logement et des repas n’était pas plus économique que de passer par un tour opérator. Allez on est un peu tout seuls depuis 1 mois essayons de nous sociabiliser et choisissons le tour!

Pas très rassurés de prime abord par le côté «groupe », nous serons agréablement surpris par l’ambiance décontract du groupe et du guide / animateur / chauffeur / cuisinier / chercheur d’animaux qui s’appelle J.R. (!!!). Ca a même été l’occasion de faire 2 rencontres bien sympas : Ina (Suisse Allemande en voyage en Australie pour 6 mois) et Kilian (Allemand qui vit à Sydney depuis 2ans).

 

 

Située au sud-est d’Adélaide, Kangaroo Island offre des paysages splendides et un accès à la faune privilégié. Un tiers de l’ile étant protégée par des parcs nationaux, c’est l’endroit idéal pour voir des animaux sauvages dans leur habitat naturel. Notre guide, qui a bien plus l’oeil que nous, s’arrête régulièrement en plein milieu du bush pour nous montrer divers animaux. A se demander d’ailleurs s’il conduit ou s’il cherche les koalas…

 

Les animaux du bord de la route

 Cliquez sur les images

 

 

 

Nous commençons l’excursion par une visite chez un dresseur de chiens de berger et éleveur de moutons. Après diverses explications plutôt intéressantes, il fait une démonstration de tonte de mouton.

 

 Cliquez sur les images

 

 

Après avoir déjeuner dans une ferme d’émeu à coté de « Bitch », une émeu femelle surnommée ainsi par les propriétaires car elle tue tous les mâles qui l’approche, on va voir les cousins germains de « Fuck » à la Seal Bay. Ce parc naturel est le seul endroit où l’on peut (accompagnés d’un guide) marcher sur le bord de la plage à quelques mètres à peine des quelques 200 lions de mer présents ce jour.

 

Cliquez sur les images

 

 

Puis direction « Little Sahara » pour re-tester le sandbord, sauf que les planches n’ont toujours pas de fixations pour les pieds… Tanpis ! On glissera sur les fesses!

 

Cliquez sur les images

 

 

L’heure de l’apéro étant proche nous rejoignons ensuite le camp. Et là, première rencontre avec les kangourous dans le parc du camp! Assis par terre, c’est le blocage… On échange des regards avec ces petites grosses bêtes qui mangent tranquillement. On voit le bébé qui sort le bout de son museau de la poche ventrale de sa mère. Magnifique !

 

Cliquez sur les images

 

 

Vincent met la main à la pâte pour préparer le barbuc’, et sans rien picorer s’il vous plait ! Les viandes sont succulentes mais accompagnées de salade un peu bizzares.. Mais quelle idée de mélanger de la pomme, du céleri et de la crème ?

 

 

Le lendemain matin, on part à la réserve des koalas. Second blocage….. Il faut savoir qu’un koala ça sert à rien… Ca dort entre 18 et 20h par jour et le reste du temps ça ne bouge que pour manger des feuilles d’eucalyptus. Sauf que… une maman koala avec son petit sur le dos même si ça sert à rien, c’est trop mignon. Jess envisage très sérieusement d’en mettre un au fond du placard mural de l’appart, il sera en hauteur, au chaud et on le sortira parfois pour lui faire des câlins.

 

Cliquez sur les images

 

 

Ensuite nous reprenons les routes peu bitumées de l’ile pour accéder aux Remarkables Rocks et Admirable Arch. Ici, comme en Nouvelle-Zélande, les lieux sont très souvent nommés « remarkable… » ou « admirable… » plutôt simpliste comme concept. Mais il faut avouer qu’ils sont vraiment remarquables ces rochers et qu’elle est admirable cette arche.

 

Cliquez sur les images

Remarkables Rocks

 

 

Admirable Arch

 

 

Aujourd’hui le déjeuner se fait aux côtés de plusieurs « raven », sorte de gros corbeaux qui font un bruit incroyable ! L’après-midi nous faisons plusieurs arrêts sur des plages et points de vue et il est l’heure de prendre le ferry puis le bus pour rentrer à Adélaide.

 

Cliquez sur les images